DICTUM

A-l

  • A la borracha, pasas.
  • A la borrica arrodillada doblar la carga.
  • A la bota dalla el beso después del queso.
  • A la boucherie, toutes vaches sont boeufs, et à la tannerie, tous boeufs sont vaches.
  • A la brebis esgarée est grand joye d'Etre redressée en sa droicte voye.
  • A la brete pleine brayette.
  • A la buena en su rincón, no falta demandador.
  • A la buena, júntate con ella, y a la mala ponla la almohada.
  • A la bula y al casero, el peor dinero.
  • A la burla dejarla cuando mas agrada.
  • A la burra preñada, cargarla hasta que para, y a la parida, o después de parida, cada día.
  • A la cabecera tiene la bota; cada vez que se vuelve, moja la boca.
  • A la cabeza, el comer la endereza.
  • A la callada.
  • A la cama no te irás sin saber una cosa más.
  • A la campagne on a le temps de mourir 10 fois avant d'être secouru par le médecin.
  • A la campagne, les jours de pluie et de bourrasque, si notre oisiveté le permet, nous abritons notre ennui au fond de notre « Moi »... où d'ailleurs nous trouvons parfois d'autres rafales.
    Augusta Amiel-Lapeyre, 18??-19??
  • A la campagne, quand le soir arrive, la journée semble si lasse et si heureuse de s'endormir en lui!
    Anne Barratin, 1845-1911
  • A la cara sin vergüenza, todo el mundo es suyo.
  • A la cárcel me voy.
  • A la cárcel, ni por lumbre.
  • A la carte.
    en] On the menu, with each dish priced.
  • A la casada, y la ensalada, dos bocados y dejadla.
  • A la caserne, on ne fait rien, mais on le fait tôt et ensemble.
    JACQUES DEVAL
  • A la casta, Dios la basta.
  • A la casta, pobreza la hace hacer soeza/feeza.
  • A la cena y a la cama, solo una vez se llama.
  • A la chandeleur, l'hiver cesse ou prend vigueur.
  • A la chandeleur, l'hiver se passe ou prend vigueur.
  • A la chandeleur, la grande douleur.
  • A la chandeleur, où toutes bêtes sont en horreur.
  • A la chandelle, chèvre parait demoiselle.
  • A la chandelle, chèvre semble demoiselle.
  • A la chandelle, la chèvre semble demoiselle.
  • A la chandelle, la dame est plus belle.
  • A la chandelle, la femme est plus belle.
  • A la chandelle, ne choisis ni femme ni toile.
  • A la chandelle, toute fille est belle.
  • A la chasse comme en amour, on commence quand on veut et on finit quand on peut.
  • A la chèvre dit son chevreau, tel tu me fais, tel je te ferai.
  • A la chèvre et au mouton ne convient le même son.
  • A la chute de la première jeunesse, on a surtout le souci de ne pas vouloir se rajeunir ; on s'enhardit plus tard.
    Anne Barratin, 1845-1911
  • A la codicia, no hay cosa que la hincha.
  • A la continua.
  • A la corta o a la larga cae el burro con la carga.
  • A la corta o a la larga, el galgo a la liebre alcanza.
  • A la corta o a la larga, el tiempo todo lo alcanza.
  • A la cour (,auprès des grands), s'il n'y pleut, il y dégoutte.
  • A la cour du roi, chacun y est pour soi.
  • À la cour, comme au théâtre, les plaisirs ne sont pas pour ceux qui représentent.
    François-Simon Defay-Boutheroue, 1739-1820
  • A la coutume de Lorris, le battu paie l'amende.
  • A la creciente en la mar, a la llena en el puerto, porque el quinceno no te haga tuerto.
  • A la cuca, que es verano.
  • A la cuisine et à la maison, on sait ce que vaut femme.
  • A la de lo amarillo, no es menester pedillo.
  • À la délicatesse on peut plus ou moins croire.
    Louis-Claude Chéron, 1758-1807
  • À la dernière des femmes la pudeur vient avec l'amour.
    Albert Guinon, 1863 - 1923
  • A la deshecha.
  • A la deshilada.
  • A la dicha que habéis, padre, ahorcado habéis de morir.
  • A la dicha que, padre, habedes, ahorcado moriredes.
  • A la disimulada: a la disimulandera.
  • A la faim ton pain.
  • A la faim, il n'y a de mauvais pain.
  • A la fanfarria.
  • A la fe, hermano, no creas en tal santo.
  • A la fe, que quiere seso gobernar al loco y necio.
  • A la fea, el caudal de su padre la hermosea.
  • A la femme chaste, Dieu suffit.
  • A la femme comme à la barque, il y a toujours des réparations à faire.
  • A la femme comme à la barque, il y a toujours quelque chose à faire.
  • A la femme comme à la chèvre, longue corde!
  • A la femme de danser, à l'âne de braire, c'est le diable qui le leur a appris
  • A la femme et à la chèvre, longue corde.
  • A la fête des rois, le jour croît d?un pas de roi.
  • A la fille, pain et chaise; à la bru, croûton et dehors.
  • A la fin chermey deviendra bon chien.
  • A la fin de ma vie, je veux juste pouvoir dire: J'ai traversé bien des épreuves, mais j'ai été heureuse.
    Laurence Maron.
  • A la fin est deu l'honneur.
  • A la fin le regnard sera moyne.
  • A la fin le renard sera moine.
  • A la fin les renards se trouvent chez le pelletier.
  • A la fin loa la vida, y a la tarde loa el día.
  • A la fin louée la vie, et au soir loué le jour.
  • A la fin on sait tout, tout se découvre à la fin.
  • A la fin on verra qui aura mangé le lard.
  • A la fin saura on qui a le droit.
  • A la fin saura on qui a mangé le lard.
  • A la fin saura-t-on qui a mangé le lard.
  • A la fin scaura on qui a le droit.
  • A la fin sera le renard moine.
  • A la fin, chante-on le gloria.
  • A la fin, le renard va chez le pelletier.
  • A la fleur de femme, fleur de vin.
  • A la fleur va toujours l'abeille.
  • A la foire des prêts.
  • A la fontaine, au moulin, au four et au lavoir, les femmes disent tout.
  • A la fortuna, por los cuernos.
  • A la fourche, on reconnaît le paysan, au bec l'avocat.
  • A la fuerza ahorcan y quedan bien ahorcados.
  • <<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 >>>

    alphabetical
    A-a A-b A-c A-d A-e A-f A-g A-h A-i
    A-j A-k A-l A-m A-n A-o A-p A-q
    A-r A-s A-t A-u A-v A-w A-y A-z
    Aa Ab Ac Ad Ae Af Ag Ah Ai Aj Ak Al Am
    An Ao Ap Aq Ar As At Au Av Aw Ax Ay Az
    Ba Be Bi Bj Bl Bo Br Bs Bu By

    keywords
    Aa Ab Ac Ad Ae Af Ag Ah Ai Ak Al Am An Aq Ap Ar As At Au Av Aw Ax Az
    Ba Be Bi Bl Bo Br Bu By
    Ca Ce Ch Ci Cl Co Cr Cu Cy
    Da

    DICTUM operone