DICTUM

Ah

  • Ah ! combien à garder un secret fait souffrir.
    Louis-Claude Chéron, 1758-1807
  • Ah ! de quoi l'amour ne rend-il point une femme capable, pour conserver le coeur dans lequel elle a placé tout son bonheur ?
    John Dryden, 1631 - 1700
  • Ah ! fiez-vous à tout le monde, et vous aurez bientôt à la maison une bonne femme pour vous tromper, de bons amis pour vous la souffler et de bons valets pour les y aider.
    Pierre Augustin Caron de Beaumarchais, 1732-1799
  • Ah ! l'amour est timide, alors qu'il est extrême.
    Louis-Claude Chéron, 1758-1807
  • Ah ! l'ennui. Que ne nous fait-il inventer ?
    Fiodor M. Dostoïevsky, 1821-1881
  • Ah ! malheur aux coeurs froids qui, dans l'indifférence,
    Goûtent de n'aimer rien la triste jouissance.
    Louis-Claude Chéron, 1758-1807
  • Ah ! pour le bien public il n'est rien qu'on ne quitte...
    Edme Boursault, 1638-1701
  • Ah ! qu'un beau jour, songeait le roi, quelqu'un m'aimât pour moi-même, sans trahison, ni calcul, ni mensonge. L'aumônier dit : ­ Prenez un chien.
    PAUL-JEAN TOULET
  • Ah ! quand l'intérêt personnel ne nous arme point les unes contre les autres, nous sommes toutes portées à soutenir notre pauvre sexe opprimé, contre ce fier, terrible... et pourtant un peu nigaud de sexe masculin.
    Pierre Augustin Caron de Beaumarchais, 1732-1799
  • Ah ! que les hommes sont méchants de ne pas m'aimer autant que je m'aime !
    Tristan Bernard, 1866-1947
  • Ah ! que loin des yeux
    Les moments à mon coeur deviennent ennuyeux !
    Et que je reconnais par mon expérience
    Quel supplice aux amants est une heure d'absence !
    Pierre Corneille, 1606-1684
  • Ah ! que ne suis-je riche, pour venir en aide au pauvre que je suis !
    Tristan Bernard, 1866-1947
  • Ah ! quelle douleur -
    trouvant par terre le peigne
    de ma femme morte
    Yosa Buson, 1716-1783
  • Ah ! rarement celui qui vit dans l'opulence,
    Choisit sa femme au sein d'une modeste aisance.
    Casimir Bonjour, 1785-1856
  • Ah ! si la solitude est douce en elle-même,
    Je sens qu'elle est plus douce auprès de ce qu'on aime.
    Collin D'Harleville, 1755-1806
  • Ah ! [la politique] est l'art de créer des faits ; de dominer, en se jouant, les événements et les hommes ; l'intérêt est son but ; l'intrigue son moyen : toujours sobre de vérités, ses vastes et riches conceptions sont un prisme qui éblouit.
    Pierre Augustin Caron de Beaumarchais, 1732-1799
  • Ah Attrapé, Musje Schwarzsauer.
    info] Halt, Musje Schwarzsauer. Die Redensart findet ihre Erklärung in der Anekdote von einem französischen Soldaten, welchem von seinem deutschen Quartiergeber eine im Keller aufbewahrte Neige Schwarzsauer mit Klößen u.s.w., wohinein sich aber eine Kröte verlaufen hat, vorgesetzt wird. Während der Franzose von diesem ihm wunderbaren Gerichte speist, versucht die Kröte zu entwischen, die er aber mit dem obigen Ausruf durch den Löffel zurücktreibt. Die Redensart wird scherzhaft angewandt, um jemanden zurückzuhalten.
  • Ah la vache!/la vache!/oh la vache!
  • Ah lo tienes, si te condenas, que te condenes.
  • Ah nimium faciles qui tristia crimina caedis
    fluminea tolli posse putetis aqua.
  • Ah pereat, si quis lentus amare potest.
    de] Ha (wehe), der vergehe, der lau lieben kann.
  • Ah poderoso jorongo, como me rozan tus lanas.
  • Ah qué gente tiene mi amo, y más que le está llegando.
  • Ah que moler de criatura, parece persona grande.
  • Ah qué rechinar de puertas, parece carpintería.
  • AGRICULTURE
  • Ah that your business had been mine,
    To pen the sheep.
    DRYDEN
  • Ah was, Silber is auch nicht zu verachten, je mehr, desto besser, man hat nie genug.
    Johann Nepomuk Nestroy (1801-1862), Einen Jux will er sich machen
  • Ah! Celui-là vit mal qui ne vit que pour lui.
    A. de Musset
  • Ah! cette molle, celte inquiétante rêvasserie! ce n'est pas le beau rêve, c'est son brouillard.
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! chose qu'on projette est loin d'être accomplie.
    François Andrieux, 1759-1833
  • Ah! comme chacun a besoin de sa chacune!
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! comme il faut se lever matin pour prévenir certaines gens!
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! comme on s'aime, comme on s'aime! il faut chercher à s'aimer moins pour bien le comprendre.
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! comme une bonne réponse nous aère et nous soulage!
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! Como é difícil conservar a glória!
  • Ah! Como passa mal o médico quando ninguém passa mal!
  • Ah! des plus vils tyrans si le sort est complice,
    Que devient désormais l'éternelle justice?
    Marie-Joseph Chénier, 1764-1811
  • Ah! du meurtre ouvrir la carrière,
    En donner aux humains le signal sanguinaire,
    De tous les attentats est le plus odieux.
    Romain Nicolas Du Houllay
  • Ah! du sein du bonheur qui n'est plus,
    Dans le sein du malheur quand le hasard nous jette,
    Est-il un mal plus grand que le bien qu'on regrette?
    Lucien Émile Arnault, 1787-1863
  • Ah! je l'ai trop aimé pour ne le point haïr.
    Racine, Andromaque.
  • Ah! l'art, cher père, l'art!
    Quel bienfait du bon Dieu! quelle admirable chose!
    Comme cela soutient! comme cela repose!
    Émile Augier, 1820-1889
  • Ah! l'orgueuil est à plaindre; il ne sait point aimer.
    Dans l'homme son égal, l'homme doit s'estimer.
    Marie-Joseph Chénier, 1764-1811
  • Ah! la belle chose que le repentir! On est si convaincu de ne plus recommencer!
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! la bonne conscience, comme elle nous baigne de satisfactions! avec quels bons yeux elle nous regarde!
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! le bonheur des amis, quelle jolie vague bleue, sur le coeur!
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! le peu que nous sommes! Un être ne fait rien dans l'ensemble des êtres, et une corde brisée dérange un violon.
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! les modestes, comme on les oublie!
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! même à ses dépens, heureux qui devient sage!
    Pierre-Jean-Baptiste Choudard, dit Desforges, 1746-1806
  • Ah! mon fils! que la tendresse d'un père est aisément rappelée, et que les offenses d'un fils s'évanouissent vite au moindre mot de repentir!
    Molière (1622-1673), Don Juan
  • Ah! nenhuma desgraça vem só.
  • Ah! ninguém deve confiar nos deuses, quando estes estão de má vontade.
  • Ah! parmi ces flatteurs, émules d'infamie,
    Une tête innocente est bientôt ennemie.
    Marie-Joseph Chénier, 1764-1811
  • Ah! pourquoi vertueux et agréables ne vont-ils pas toujours ensemble!
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! qu'aisément un fils trouve le coeur d'un père
    Prêt, au moindre remords, à calmer sa colère!
    Thomas Corneille, 1625-1709
  • Ah! qu'elles ont de charme à notre oeil enchanté,
    Ces palmes que la gloire obtient de le beauté.
    Lucien Émile Arnault, 1787-1863
  • Ah! qu'il est las, celui qui ne s'aperçoit plus du passage du printemps à l'été, ni de l'automne à l'hiver! Pitié, mon Dieu, pour les pauvres courbaturés!
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! qu'il était joli, ce petit banc de pierre avec son dossier de verdure, que quelques jeunes pervenches traversaient! De grands sapins majestueux semblaient le protéger, il avait l'air d'attendre son aventure, sa rencontre, et d'en être impatient.
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! qu'il fait mal le reproche de la conscience! c'est l'enfant qui mord le sein.
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! qu'il y a souvent de terre dans certains physiques azurés!
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! qu'un grand homme peut être plat!
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! quanto tua sorte é melhor do que a minha.
  • Ah! quantos motivos de arrependimento preocupam a quem vive muito tempo!
  • Ah! que c'est bon de croire en un être sans que le doute le plus malin puisse rencontrer la moindre fissure!
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! que de la vertu les charmes sont puissants.
    Thomas Corneille, 1625-1709
  • Ah! que la vérité nous donne d'éloquence!
    Casimir Delavigne, 1793-1843
  • Ah! que la vie est vivante dans certains êtres! elle frappe à la porte et des pieds et des mains.
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! que le temps serait court sans les larmes!
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! que n'est-il des miroirs pour l'esprit.
    LEBRUN-PINDARE
  • Ah! que nos défauts aiment à en rencontrer de semblables!
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah! que sert la valeur contre la trahison?
    Comment se garantir des poignards, du poison,
    Des complots meurtriers tramés dans le silence?
    Casimir Delavigne, 1793-1843
  • Ah! quel guerrier français pourrait trembler pour soi
    En songeant aux périls qui menacent son roi ?
    Jean-François Ancelot, 1794-1854
  • Ah! qui versa des pleurs tremble d'en voir couler,
    Et plus on a souffert, mieux on sait consoler.
    Pierre-Laurent De Belloy, 1727-1775
  • Ah! qui versa des pleurs tremble d'en voir couler.
    Pierre-Laurent De Belloy, 1727-1775
  • Ah! s'ellu avessi un pocu di sumerinu in capu!
  • Ah! souvent aux vainqueurs le sort cache un écueil,
    Dans leur char de triomphe il place leur cercueil.
    Pierre-Laurent De Belloy, 1727-1775
  • Ah! tant que nous l'aimons, qu'un jaloux est aimable.
    Casimir Delavigne, 1793-1843
  • Ah! that deceit should steal such gentle shapes,
  • Ah! vieillesse! tes lois sont douces, ta raison d'être est généreuse ; que c'est bon d'oser dire : « J'aime, à plein coeur, j'accepte, à pleine poitrine, je me souviens, à pleine mémoire. »
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Ah, ah, ah, Senhor Deus, Tu bem vês que eu não sei falar, porque eu sou um menino.
  • Ah, but a man's reach should exceed his grasp; or what's a Heaven for?
    Robert Browning, Andrea del Sarto 1.96
  • Ah, conscience doth make bondsmen of us all!
  • ABSCHRIFT
  • Ah, da bitt' ich um eine Abschrift. - Vorstadt- Zeitung, 1875.
    info] Damit protestirt der Wiener gegen irgendeine starke Zumuthung.
  • Ah, da legst dich nieder.
    Wien
    info] So heißt es bei einer Erzählung, welche die Hörer in Erstaunen versetzt.
  • Ah, die Natur schuf mich im Grimme!
    Sie gab mir nichts als eine schöne Stimme.
    Matthias Claudius (1740-1815), Der Esel
  • Ah, how formidable is he who thinks it safe to die!
  • Ah, how ghastly is a hurt from one of whom you daren't complain!
  • Ah, how many regrets does length of life incur!
  • Ah, how wretched to learn to be a servant when you have been trained to be master!
  • Ah, I'm getting tired.
    jiddisch] Oi, mi nisht gut gevorn.
  • Ah, ihr wollt, wir sollen nur ein Gegenstand der Sinnenlust sein? Gut, so wollen wir, als Gegenstand der Sinnenlust, euch zu unseren Sklaven machen', sagen die Frauen.
    Leo N. Tolstoi (1828-1910), Die Kreutzersonate
  • Ah, meine Tochter, wenn du alle Schwierigkeiten der Ehe kennen würdest, würdest du keinen Mann nehmen.
  • Ah, meine Tochter, wenn du alle Vergnügungen der Ehe kennen würdest, hättest du schon längst einen Mann genommen.
  • Ah, pecador de mí! Ah, pecador de mí a Dios!
  • Ah, pés, para que te quero!
  • Ah, Pfaffen sollten beten und nicht regieren.
    Martin Luther (1483-1546), Tischreden
  • Ah, qué bonita trucha para tan cochino charco.
  • Ah, Señor, por quien tú eres, no se acaben las mujeres!
  • Ah, um ein' Zwanz'ger merk' ich mir schon was, aber in der Schul' soll man umsonst alles wissen.
    Johann Nepomuk Nestroy (1801-1862), Der Unbedeutende
  • Ah, vitam perdidi operose nihil agendo.
    de] Ach, ich habe das Leben verloren durch geschäftiges Nichtstun.
  • Ah, wäre denn harmlos und geistlos dasselbe?
    Johann Nepomuk Nestroy (1801-1862), Unverhofft
  • <<< 1 2 3 >>>

    alphabetical
    A-a A-b A-c A-d A-e A-f A-g A-h A-i
    A-j A-k A-l A-m A-n A-o A-p A-q
    A-r A-s A-t A-u A-v A-w A-y A-z
    Aa Ab Ac Ad Ae Af Ag Ah Ai Aj Ak Al Am
    An Ao Ap Aq Ar As At Au Av Aw Ax Ay Az
    Ba Be

    keywords
    Aa Ab Ac Ad Ae Af Ag Ah Ai Ak Al Am An Aq Ap Ar As At Au Av Aw Ax Az
    Ba Be

    DICTUM operone