DICTUM

Au

  • Au 17 de juillet fi de potion et de jalep mais surtout fuy la médecine quand tu vois le soleil agir le 6 d'oust du Lyon car lors la chèvre d'Orion fait par 30 jours retirer le dauphin sans l'air respirer.
  • Au ajab augu perse.
    de] Ehre macht ein Loch in den Arsch.
  • Au an der Kirbe (Kirmes) wurds Nacht.
    info] Jedes Vergnügen hat seine Grenze.
  • Au Backe!
  • Au bas mot.
  • Au battre faut l'amour.
  • Au beau fixe.
  • Au bénéfice de vieux.
  • Au bénéfice du doute.
  • Au besoin cognoit-on l'ami s'il est entier, saint, ou demi.
  • Au besoin congnoist-on l'ami.
  • Au besoin l'ami.
  • Au besoin l'on connaît l'ami.
  • Au besoin n'est nul petit ami.
  • Au besoin on connaît l'ami.
  • Au besoin on connaît les amis.
  • Au besoin voit on qui amis est
  • Au besoin voit-on l'ami, il n'est parent, à qui n'a rien
  • Au besoin voit-on l'ami.
  • Au besoin voit-on qui ami est.
  • Au besoin, l'ami.
  • Au besoin, on connaît les amis./Au besoin voit-on son ami.
    pt] É na adversidade que se conhece o amigo.
  • Au besoin.
  • Au besoing puet l'on esprouver qui est bon ami.
  • Au bois revit le lièvre.
  • Au bon beuf mue la chair
  • Au bon chouleur, la pelote lui vient.
  • Au bon coq il faut 7 poules, à une bonne femme il faut 7 hommes.
  • Au bon joueur la pelote(/balle) lui vient.
    pt] A bola procura o craque.
  • Au bon joueur, la balle lui vient.
  • Au bons jours, les bonnes oeuvres.
  • Au bord de.
  • Au bout de cent ans, les maladies reviennent.
  • Au bout de l'aulne prend fin, tout drap soit gros ou fin.
  • Au bout de l'aune faut le drap.
  • Au bout de l'aune, plus d'étoffe.
  • Au bout de la corde, la tente; au bout de l'homme, la trace.
  • Au bout de la patience, il y a le ciel.
  • Au bout de la plume.
  • Au bout de trois jours chacun se fatigue de la pluie, de sa femme et de l'étranger.
  • Au bout de.
  • Au bout du compte.
  • Au bout du fossé la culbute.
  • Au bout du quai les ballots!
  • Au bout la borne.
  • Au bout le bout vieux.
  • Au cabaret on perd trois choses, son argent, sa santé et son honneur.
  • Au centuple.
  • Au cerisier, les moineaux s'en donnaient à coeur joie.
    de] Im Kirschbaum taten sich die Sperlinge nach Herzenslust gütlich.
  • Au champ de l'univers, tu cueilleras ce que tu sèmes.
  • Au changement de lune, il y a changement de temps
  • Au chant d'un psaume l'âme se repose de tout ce qui varie autour d'elle.
    Anne Barratin, 1845-1911
  • Au chant du coq.
  • Au chant on connaît l'oiseau.
  • Au chant on reconnaît l'oiseau,
    Aux paroles, le cerveau.
  • Au chat lécheur bat-on souvent la gueule.
  • Au chaudron des douleurs, chacun porte son écuelle.
  • Au chef, il faut des hommes et aux hommes, un chef.
  • Au cheval maigre va la mouche, aux chevaux maigres vont les mouches.
  • Au cheval reçu en don, on ne cherche pas s'il a une inflammation du palais.
  • Au chien qui mord, il faut jeter des pierres.
  • Au cimetière, tous sont égaux.
  • Au coeur sans but, coeur fidèle.
  • Au coin d'un bois.
  • Au coin d'un buisson.
  • Au comble du malheur que peut-on redouter?
    Jean-Baptiste Gresset, 1707-1777
  • Au commencement considérez la fin.
  • Au commencement ou à la fin, mars a sa poyzon et venin.
  • Au commencement tout est beau.
  • Au commencement, Dieu a donné à chacun un bol d'argile. C'est dans ce bol que, chaque jour chacun boit la vie.
  • Au comptant.
  • Au compte-gouttes.
  • Au contraire.
    en] To the contrary.
  • Au corbeau préfère la pie.
  • Au cordeau.
  • Au cou de tout homme est attaché son destin.
  • Au courage, au mérite on déclare la guerre:
    On déclare la paix aux tyrans de la terre,
    Et la discorde impie agitant ses flambeaux,
    Veut élever un trône au milieu des tombeaux.
    Marie-Joseph Chénier, 1764-1811
  • Au courant de la plume.
  • Au courant.
  • Au cours d'une discussion politique assez vive, C... disait : « Si je n'étais cardiaque, je me mettrais en colère, mais mon médecin me l'a défendu. » Il ajoutait : « Tu ne saurais croire combien c'est bon d'avoir le coeur un peu fragile. On s'exerce à ne plus rien prendre au sérieux. »
    Émile Berr, 1855-1923
  • Au cours de.
  • Au créditeur mieux souvient, que au debteur de son argent.
  • Au créditeur souvent plus souvient, qu'au débiteur de son argent.
  • Au cul de la hagne on y prend les diables à la chasse exposition id est.
  • Au culot.
  • Au danger, on connaît les braves.
  • Au de gloine Nachdigalla.
    lasset ihre Firze gnalla.
    Moinsch du denn, des schdolze Ross,
    dieses hett am Aarsch a Schloss?
  • Au déballage.
  • Au débotté.
  • Au déclin de la vie, les gradins qui invitent l'homme à descendre ne sont pas d'égale hauteur.
    Augusta Amiel-Lapeyre, 18??-19??
  • Au défaut d'un sage, monte un fol en chaire.
  • Au défaut de la loi, il y a le châtiment du remords.
  • Au dégoûté le miel est amer.
  • Au dégoutté, le miel amer est.
  • Au demeurant, de quoi un honnête homme peut-il parler avec le plus de plaisir ?
    Réponse : de lui-même.
    Fiodor M. Dostoïevsky, 1821-1881
  • Au demeurant, je me la pose, cette question oiseuse : que doit-on préférer : un bonheur facile ou des souffrances élevées ? Répondez, lequel est préférable ?
    Fiodor M. Dostoïevsky, 1821-1881
  • Au demeurant.
  • Au denin saura-on qui a mangé le lart.
  • Au départ.
  • Au départir sont les dolours.
  • <<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 >>>

    alphabetical
    A-a A-b A-c A-d A-e A-f A-g A-h A-i
    A-j A-k A-l A-m A-n A-o A-p A-q
    A-r A-s A-t A-u A-v A-w A-y A-z
    Aa Ab Ac Ad Ae Af Ag Ah Ai Aj Ak Al Am
    An Ao Ap Aq Ar As At Au Av Aw Ax Ay Az
    Ba Be Bi Bj Bl Bo Br Bs Bu By

    keywords
    Aa Ab Ac Ad Ae Af Ag Ah Ai Ak Al Am An Aq Ap Ar As At Au Av Aw Ax Az
    Ba Be Bi Bl Bo Br Bu By
    Ca Ce Ch Ci Cl Co Cr Cu Cy
    Da

    DICTUM operone