Französische Weisheiten 16


Il ne faut pas agacer les fous.

Il ne faut pas aller à la guerre, qui craind les horions.

Il ne faut pas aller à meures sans havet.

Il ne faut pas aller au bois qui craind les fueilles.

Il ne faut pas aller au bois sans cognée.

Il ne faut pas aller au-devant du temps.

Il ne faut pas attendre la soif pour tirer l'eau du puits.

Il ne faut pas avoir les yeux plus gros que la tête.

Il ne faut pas briser le pont, quand on a passe l'eau.

Il ne faut pas brusquer pour bien avancer^, inutile de traire avant de manier.

Il ne faut pas changer son cheval borgne contre un aveugle, ^ ni son couteau contre une lame.

Il ne faut pas changer son cheval borgne contre un aveugle.

Il ne faut pas changer son couteau contre une lame.

Il ne faut pas chercher les poux parmi la paille.

Il ne faut pas chercher midi à 14 heure.

Il ne faut pas chômer les fêtes avant qu'elles ne viennent.

Il ne faut pas clocher devant les boiteux.

Il ne faut pas compter sur l'appétit d'un vieux ni sur un franc beau jour d'hiver.

Il ne faut pas contrarier les fous.

Il ne faut pas crever ses tripes pour couvrir sa teste.

Il ne faut pas deranger le loup dans sa tanière.

Il ne faut pas deux coqs sur un même fumier.

Il ne faut pas dire tout ce que l'on sait ni manger tout ce que l'on pourrait manger.

Il ne faut pas dire, fontaine je ne boyray jamais de toy.

Il ne faut pas dire, fontaine, je ne boirai pas de ton eau.

Il ne faut pas donner aux petites filles des oeufs à deux jaunes, elles auraient des jumeaux.

Il ne faut pas donner des brebis à garder au loup.

Il ne faut pas donner et puis reprocher.

Il ne faut pas employer ceux qu'on soupçonne, ni soupçonner ceux qu'on emploie.

Il ne faut pas en savoir long pour manger,
Mais bien pour être cuisinier.

Il ne faut pas enlever la veste avant d'avoir chaud.

Il ne faut pas enseigner le poisson a nager.

Il ne faut pas estre trop vif pour vivre.

Il ne faut pas excuser un enfant qui agit mal.

Il ne faut pas faire a Dieu barbe de paille.

Il ne faut pas faire marcher les b?ufs d'un autre plus vite qu'il ne veut.

Il ne faut pas faire vie qui druge mais vie qui dure.

Il ne faut pas jeter de l'huile sur le feu.

Il ne faut pas jeter le manche après la cognée.

Il ne faut pas joindre la faim a la soif.

Il ne faut pas juger le sac, sur l'étiquette.

Il ne faut pas laisser croître l'herbe sur le chemin de l'amitié.

Il ne faut pas laisser de semer, par crainte des pigeons.

Il ne faut pas laisser manger la tête de la volaille ou du poisson à un enfant qu'il ne soit majeur, autrement il sera épileptique.

Il ne faut pas laisser paris pour trouver des chirurgiens en voge.

Il ne faut pas laisser perdre les bonnes coutumes.

Il ne faut pas manger de pommes à Noël car cela fait venir des clous.

Il ne faut pas marier la fille d'un cabaretier, ni acheter le cheval d'un meunier.

Il ne faut pas marier la vache et puis le veau.

Il ne faut pas mesurer chacun a la même aune.

Il ne faut pas mettre des armes aux mains d'un furieux.

Il ne faut pas mettre la charrette avant les b?ufs.

Il ne faut pas mettre la main entre le marteau et l'enclume.

Il ne faut pas mettre le carrosse avant les chevaux.

Il ne faut pas mettre le doigt entre la porte et le gond.

Il ne faut pas mettre le doigt entre le gond et la paumelle.

Il ne faut pas mettre les estoupes auprès du feu.

Il ne faut pas mettre son bâton dans un guêpier.

Il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans la même corbeille.

Il ne faut pas mettre tous ses ?ufs dans le même panier.

Il ne faut pas mettre tous ses ?ufs dans un panier.

Il ne faut pas mettre tout son argent dans un seul chiffon de toilette.

Il ne faut pas ourdir plus qu'on ne peut tisser.

Il ne faut pas ourdir plus qu'on peut tramer.

Il ne faut pas parler de corde dans la maison d'un pendu.

Il ne faut pas penser voler plus haut que le ciel.

Il ne faut pas péter plus haut qu'on a le cul.

Il ne faut pas pitoyer un canard qui est boiteux.

Il ne faut pas plus de femmes a un souper qu'il n'y a de cremaillère a une cheminée.

Il ne faut pas plus de femmes dans une maison que de cremailleres.

Il ne faut pas plus de tonneaux que de maitres dans une maison.

Il ne faut pas pousser mémé dans les orties.

Il ne faut pas prendre de son amy ce qu'on pourrait bien prendre.

Il ne faut pas prendre sa peau pour ses chausses.

Il ne faut pas que la souris se moque du chat ni la fille de l'amour.

Il ne faut pas que le pot de terre
S'accouple avec le pot de fer.

Il ne faut pas que le soleil voye un argentier a jeun ny la lune sans c.

Il ne faut pas que les poules chantent plus haut que les coqs.

Il ne faut pas quitter le certain pour l'incertain.

Il ne faut pas qu'on voie jamais le fond de notre bourse.

Il ne faut pas regarder l'herbe a la rosée, et les filles a la chan delle.

Il ne faut pas remettre au lendemain ce qu?on peut faire le jour même.

Il ne faut pas rester entre deux airs.

Il ne faut pas reveiller le chat qui dort.

Il ne faut pas réveiller le chat qui dort.

Il ne faut pas ruer le manche après la cognée.

Il ne faut pas s'asseoir entre deux escabeaux.

Il ne faut pas sauter du pre au chemin.

Il ne faut pas se confesser au renard.

Il ne faut pas se couper les ongles le vendredi, si on veut se gratter le samedi.

Il ne faut pas se depouiller, avant de se coucher.

Il ne faut pas se devetir, avant d'aller au lit.

Il ne faut pas se devetir, avant d'aller dormir.

Il ne faut pas se faire du mauvais sang avant qu'il en soit temps.

Il ne faut pas se fourrer entre la creme et le pot.

Il ne faut pas se jouer à son maître.

Il ne faut pas se laisser mener par le bout du nez.

Il ne faut pas se mettre des pierres au foie.

Il ne faut pas se moquer de la peine du voisin, car la vôtre arrive le lendemain matin.

Il ne faut pas se moquer des chiens, que l'on ne soit hors du village.

Il ne faut pas se moquer des chiens,
Que l'on ne soit hors du village.

Il ne faut pas se moquer des mal chaussés.

Il ne faut pas se plaindre d'une jambe saine.

Il ne faut pas se salir avec la merde.

Il ne faut pas s'embarquer sans biscuit.

Il ne faut pas semer les poux en une vieille pelice.

Il ne faut pas s'etendre plus long que sa couverture.

Il ne faut pas s'exposer si l'on ne vaut pas recolter.

Il ne faut pas siffler dans la cote, ou bien le loup s'amene.

Il ne faut pas souffler le feu qui ne brule pas.

Il ne faut pas tant baiser son amy a la bouche que le coeur luy en face mal.

Il ne faut pas tant regarder ce qu'on mange,
qu'avec qui l'on mange.

Il ne faut pas tendre le bâton pour se faire battre.

Il ne faut pas tomber dans une maison, comme une hirondelle dans une cheminée.

Il ne faut pas toucher à la ronce sans cela le bon Dieu vous fait mourir immédiatement.

Il ne faut pas toujours se plaindre avec du mal.

Il ne faut pas troubler le repos des morts.

Il ne faut pas tuer son chien pour une mauvaise année.

Il ne faut pas tuer tout ce qui est gras.

Il ne faut pas vendre la peau de l?ours avant de l?avoir tué.

Il ne faut pas vendre la peau de l'ours qu'on ne l'ait pris.

Il ne faut pas voler avant d'avoir des ailes.

Il ne faut pas vouloir en remontrer à son maître.

Il ne faut passer que de pays en autre pour être gentil-homme.

Il ne faut plus craindre la mort que l'enfer.

Il ne faut point croire de choses impossibles.

Il ne faut point croire la femme si elle n'est au lict.

Il ne faut point d'aisles a un la mousche qui vole.

Il ne faut point de memoire pour cognoistre les bons vins.

Il ne faut point de tente a un dementir.

Il ne faut point de trompette pour mettre a cheval la mort.

Il ne faut point faire grenier de filles.

Il ne faut point foutre aux vaches des goûtées de bourdaine, ça leur ferait pisser le sang.

Il ne faut point parler d'autruy qui ne veut payer ses debtes.

Il ne faut point parler de corde dans la maison d'un pendu.

Il ne faut point permettre que la poule chante le coq.

Il ne faut point porter de barbe au roy, mais de l'entendement.

Il ne faut point prendre conseil d'un homme qui faict mal ses besoignes.

Il ne faut point prendre de serviteur ny de servante, qui soient ou riches, ou trop chetifs.

Il ne faut point prendre la peau d'un loup qui ne le veut fourrer.

Il ne faut point se fier, ny a l'air serein, ny a une femme qui pleure.

Il ne faut point se jouer de la haine des petites gens,
De fort grands personnages ont été suffoqués par une mouche.

Il ne faut point se lever pour mal entendre.

Il ne faut prendre ni femme ni étoffe à la chandelle.

Il ne faut prier ni femme au lit ni cheval a l'eau.

Il ne faut que quasser un verre.

Il ne faut que tourner le dos a Dieu pour devenir riches.

Il ne faut qu'un coup de pied, pour renverser une fourmilière.

Il ne faut qu'un coup pour tuer un loup.

Il ne faut qu'un coup, pour tuer un putois.

Il ne faut qu'un coup, pour tuer un suisse.

Il ne faut qu'un demi tour a gauche pour le perdre.

Il ne faut qu'un fol pour faire cheoir un quartier de pierre dans un puits, mais il faut dix sages pour l'en tirer.

Il ne faut qu'une étincelle pour causer un grand incendie.

Il ne faut qu'une queue de vache pour atteindre au ciel, mais moyennant qu'elle soit longue.

Il ne faut qu'une voie d'eau
Pour submerger un vaisseau.

Il ne faut rien acheter dans un sac.

Il ne faut rien croire de ce qu'on voit, et puis rien que la moitié de ce qu'on entend.

Il ne faut rien demander a une femme de bien.

Il ne faut rien desrober que la bource d'un advocat.

Il ne faut rien faire pour les femmes avant le soleil leve.

Il ne faut rien jeter qui ne pue.

Il ne faut rien mettre au cerveau pour tenir la place de ce qu'on doit mettre.

Il ne faut rien qu'un peu de miel, pour gater une ruche de miel.

Il ne faut scavoir grand maire au médecin pour faire decliner.

Il ne faut scavoir que faire de la recocle de piemont pour estre gentil homme en France.

Il ne faut se moquer des chiens, que quand on est hors du village.

Il ne faut s'enquerir d'ou est l'homme, d'ou est le vin, d'ou est le dire, mais qu'il soit bon.

Il ne faut toucher ses yeux qu'avec son coude.

Il ne faut toujours pas crier, avant d'etre battu.

Il ne le craint n'y aux champs n'y a la ville.

Il ne lui a fallu pas plus de temps pour se marier, que pour peter.

Il ne luy est que d'eve et d'adam.

Il ne luy faut mettre de l'eau dans son vin.

Il ne luy souvient, que depuis le nes, jusques a la bouche.

Il ne mangeay qu'un seul enfant, et on m'appella mangeur d'enfans.

Il ne mangera plus de son pain.

Il ne meurt point de riches il ne se marie point de pauvres.

Il ne parle au roy qui veut.

Il ne parle pas au roy qui veult.

Il ne part du sac que ce qui y est.

Il ne perd pas son aumosne qui a son porceau la donne.

Il ne perd point son aumosne, qui a son porceau la donne.

Il ne perd rien qui ne perd Dieu.

Il ne perd rien qui ne perd l'ame.

Il ne pert pas son aulmosne qui a son porceau la donne.

Il ne pert pas son aumosne qui a son sorriceau luy donne.

Il ne pert rien qui ne pert Dieu.

Il ne peut issir du sac que ce qu'il y a.

Il ne peut issir du sac, que ce qu'il y-a.

Il ne peut n'y ne vaut.

Il ne peut plus boire qu'un voirre a la fois.

Il ne peut rien qui ne pert Dieu.

Il ne pleut pas sur l e chemin autant que dans la basse-cour.

Il ne pleut pas sur la vendange.

Il ne proffite pas une figue, de moult donner a un prodigue.

Il ne sait que c'est de vendre vin qui n'attent de may la fin.

Il ne sait rien qui ne va par villes.

Il ne sait rien qui ne veult bien faire.

Il ne scait autre chose que saulter au col des autres.

Il ne scait aymer ny hayr.

Il ne scait rien qui hors ne va.

Il ne scait rien qui ne va par ville.

Il ne scait rien qui ne va par villes.

Il ne scait sur quel pied danser.

Il ne scaurait servir a deux autels.

Il ne scaurois boire et souffler le feu.

Il ne scauroit partir du sac que ce qui est.

Il ne se faut fier a homme du monde s'il n'a quatre creibles.

Il ne se faut tuer en son mestier mais y vivre.

Il ne se fourvoie point qui a bon hostel va.

Il ne se garde pas bien qui ne se garde tousjours.

Il ne se garde pas bien, qui ne garde tousjours.

Il ne se marie en mai que les fous et les egares.

Il ne se tort pas qui a bon hostel va.

Il ne se tort pas qui va plain chemin.

Il ne se tort pas, qui va le plain chemin.

Il ne s'en faut aller du bain tant que la bourse nage sur l'eau.

Il ne sera pas refuse a la court des singes il a bon sentiment.

Il ne seroit nuls mesdisans. s'il n'estoit des escoutans.

Il ne seroit nulz medisans s'il n'estoit des escoutans.

Il ne sert a rien d'agiter une mare d'eau sale.

Il ne sert rien d'affirmer avec serment a celuy qui n'est pas bien aise d'entendre la vérité.

Il ne sert rien de se tant depecher, il faut faire le travail d'adroit.

Il ne s'espouvente point du bruit.

Il ne si fault plus attedre.

Il ne stet rien qui hors ne va.

Il ne te fault point trop haster de parler pour autruy, ne asseurer de luy ou de sa vie, si on ne scait bien comment.

Il ne te faut pas aller au bois, si tu as peur des dars.

Il ne te servira de rien de te lever matin, si avec cela, tu n'es pas suivy du bon-heur.

Il ne tient n'a ciel n'a terre.

Il ne tient qu'a fer ne clou.

Il ne va pas du tout a honte qui de demye voie retourne.

Il ne va pas du tout a honte qui de demye voye retourne.

Il ne va pas tout a honte, qui de demie voye retourne.

Il ne vaut rien de se fâcher contre son ventre.

Il ne vaut rien ny en verd ny en sauce.

Il ne veult tenir d'homme du monde.

Il ne voudrais estre en paradis malgre Dieu.

Il ne voudroit rien de l'autruy, mais il voudroit que tout fut a luy.

Il ne voyt jamais marier ses enfans qui les avorie en mariant.

Il n'en chaut de le voir si on le tient.

Il n'en chaut qu'elle age ayt la beste si elle porte bien.

Il n'en chaut scavoir comme les fruicts et poissons s'appellent mais qu'ils soyent bons.

Il n'en est venu que deux ou trois batteaux.

Il n'en n'arrive pas une, sans deux.

Il n'entre guère à la maison homme de police, notaire ou médecin pour un malade sans apporter quelque épouvante.

Il n'est de bon conseil, à moins qu'on ne le suive.

Il n'est abbay ne chasse que de vieil chien.

Il n'est abboy que de vieil chien.

Il n'est amis au jourdhuy que de table.

Il nest anglet sans coing.

Il n'est argent perdu que par faute d'argent.

Il n'est au monde si grand dommage, que seigneur a fol courage.

Il n'est au monde si grant dommaige que de seigneur a fol couraige.

Il n'est avoir que de preud-homme.

Il n'est banquet que d'homme chiche.

Il n'est besongne que d'ouvriers.

Il n'est bien ne joye sy hautaine, qu'on prise n'est qu'on l'acquiert a peine.

Il n'est bois si verd qui ne s'allume.

Il n'est bois si vert qui ne s'allume.

Il n'est bon acquest que de don.

Il n'est bon chairetier qui ne verse.

Il n'est bon pour soy, ne pour autruy.

Il n'est chance qui ne retourne.

Il n'est chariot qui ne verse.

Il nest chasse que de vieulx chiens.

Il n'est chasse que de vieulx chiens.

Il n'est chasse que de vieux chiens.

Il n'est chère que d'avaricieux.

Il n'est chère que de gens a l'arrière.

Il n'est chère que de gens chiches (quand ils s'y mettent tout y va).

Il n'est chère que d'homme joyeux.

Il n'est cheval qui n'ait mehaing.

Il n'est cheval qui n'ait son mehain.

Il n'est cheval qui n'ayst son mehain.

Il n'est cheval, qui ne ait son mehain.

Il n'est chose qu'on ne face.

Il n'est chose si vile qu'elle ne soit utile.

Il n'est chose si vile, qui ne soit utile.

Il n'est chose tant soit elle vile, qui ne duise et ne soit utile.

Il n'est courtier que de marchand failli.

Il n'est dange que de vilain.

Il n'est danger que de vilain.

Il n'est dangier que de villain.

Il n'est dangier que devillain.

Il n'est de bien faire et taire, et a Dieu complaire.

Il n'est de parler courtois et gracieux.

Il n'est de sûr que ce qu'on tient.

Il n'est debte si tost perdue que debte trop attendue.

Il n'est d'heureux que qui croit l'être.

Il n'est digne du doux, qui n'a gouste l'amer.

Il n'est d'orgueil que de povre enrichy.

Il n'est entreprinse que d'homme hardy.

Il n'est envye que de moyne.

Il n'est faict n'y a faire.

Il n'est femme, cheval ni vache qui n'ait toujours quelque tache.

Il n'est feu que de gros bois.

Il n'est fortune qui ne faille.

Il n'est gehenne au monde que de vin.

Il n'est guère de loyaux amis.

Il n'est gueres de loyaulx amis.

Il n'est guerre que de loyaux amys.

Il n'est hardy qui s'effroye d'un refus.

Il n'est homme qui ne prenne somme.

Il n'est homme qui ne prent somme.

Il n'est honneur, ne recueil, que de dames.

Il n'est jamais feu sans fumée.

Il n'est jamais jour si on ne void le soleil.

Il n'est jamais tard a bien faire.

Il n'est jouer que a joueurs.

Il n'est joueurs, qu'a joueurs.

Il n'est la mouche qui n'ayt ratte.

Il n'est licite de prendre, qui ne veut pendre.

Il nest lumière que du matin, ne mangier qua bonne fain.

Il n'est maistre qu'un bon mestier.

Il n'est mal dont bien ne vienne.

Il n'est manger qu'a bonne faim.

Il n'est marchand qui toujours gagne.

Il n'est marchand qui toujours gague.

Il n'est mariage que de personnes.

Il n'est marie que mort ne desmarie.

Il n'est martyre que d'amours.

Il n'est meilleur ami ni parent, que soi-même.

Il n'est messager que soy-mesme.

Il n'est métal si dur que le feu n'amollisse, ni affaire si mauvaise que l'argent n'accommode.

Il n'est mie loing du cul qui a la queue se tient.

Il n'est miracle que de vieux saints.

Il n'est mois qui ne revienne.

Il n'est moys qui ne reviengne.

Il n'est moys qui ne revienne.

Il n'est nager que en grant eaue.

Il n'est ni faible ne ni fort, s'il est tue qui ne soit mort.

Il n'est noblesse que de vertu.

Il n'est nul mauvais amis.

Il n'est nul petis ennemis.

Il n'est nul petit amy.

Il n'est nul petit ennemy.

Il n'est nulle belle prison.

Il n'est nulle laide amour, ny belle prison.

Il n'est nulles laides amours ni belle prison.

Il n'est nulles laydes amours ne belles prisons.

Il n'est nuls petits amis.

Il n'est nuls petits ennemis.

Il n'est nulz petis amis.

Il n'est nulz petis ennemis.

Il n'est nulz petiz amis.

Il n'est ?uvre que d'ouvrier.

Il n'est oeuvre que d'ouvriers.

Il n'est orgueil que de pauvre enrichy.

Il n'est orgueil que de povre enrichi.

Il n'est ouvrage que de maistre.

Il n'est ouvrage que d'ouvrier.

Il n'est pas a jeun a ceste messe.

Il n'est pas a qui se mescheut oncques.

Il n'est pas a seur a qui ne mescheut onques.

Il n'est pas a seur, a qui ne mescheut onques.

Il n'est pas a soy qui est yvre.

Il n'est pas aine qui est courrouce.

Il n'est pas aise, qui de chausses de sa femme faict chaperon.

Il n'est pas asseur a qui ne mescheust oncques.

Il n'est pas asseure qui trop hault est monte.

Il n'est pas asseure qui trop haut est monte.

Il n'est pas ayse qui se courrouce.

Il n'est pas beste.il ne s'esmonche pas du pied.

Il n'est pas bien cache a qui le cul pert.

Il n'est pas bon escolier, qui trot et saute volontiers.

Il n'est pas bon masson qui pierres refuse.

Il n'est pas catholique qui ne scait boyre carouse.

Il n'est pas content qui se plaind.

Il n'est pas couvert qui a le cul descouvert.

Il n'est pas de cheval qui avec le temps ne devienne rosse.

Il n'est pas de famille qui n'ait ses tares.

Il n'est pas de vice que les femmes et les guenons ignorent.

Il n'est pas digne d'estre mercier qui ne scait faire sa loge.

Il n'est pas d'un brave homme de tarder à rendre service, ni de se presser à la vengeance.

Il n'est pas d'un grand c?ur de différer un bienfait,
Ni de hâter une vengeance.

Il n'est pas encores la ou il cuide estre.

Il n'est pas eschapée qui traine son lien.

Il n'est pas eschappe qui traine son bien.

Il n'est pas eschappe qui treine son lien.

Il n'est pas eschappe, qui traine son lien.

Il n'est pas facile de connaitre les bonnes femmes et les bons melons.

Il n'est pas fils d'homme qui ne prend somme.

Il n'est pas glout qui n'essaye de tout.

Il n'est pas hardy qui ne s'aventure.

Il n'est pas heureux qui ne les cognoit.

Il n'est pas heureux qui veut.

Il n'est pas homme de bien qui n'a jambe de bois.

Il n'est pas homme qui n'a somme.

Il n'est pas macon qui pierre refuse.

Il n'est pas macquereau qui se vange.

Il n'est pas maistre qui n'ose commander.

Il n'est pas marchant qui tousjours gaigne.

Il n'est pas masson qui pierres refuse.

Il n'est pas moins nécessaire qu'une ville soit bien regie, que le propre seigneur proveu de bon médecin.

Il n'est pas ni diable qui se faict noir.

Il n'est pas povre qui n'a guère de bien, mais celuy seul qui n'est content de rien.

Il n'est pas present puis qu'il cele.

Il n'est pas propre a cela.

Il n'est pas quict qui doibt de reste.

Il n'est pas quitte qui doit de reste.

Il n'est pas riche, qui est chiche.

Il n'est pas sage qui n'ha peur d'un fol.

Il n'est pas sain de veiller longtemps, se lever matin vaut mieux.

Il n'est pas seigneur de son pais qui de ses subjects est hai.

Il n'est pas seur a qui ne mescheut oncques.

Il n'est pas sire en son pais, qui de ses subjectz et hay.

Il n'est pas soul qui n'a rien mange.

Il n'est pas temps de fermer les estables quand les chevaux sont pris.

Il n'est pas temps de fermer l'estable, quand le cheval est perdu.

Il n'est pas tenu a faire plaisir qui ne veut.

Il n'est pas tousjour feste.

Il n'est pas tousjour temps de brebis tondre.

Il n'est pas tousjours saison de berbis tondre.

Il n'est pas tousjours saison de brebis tondre.

Il n'est pas tousjours saison, de tondre brebis et mouton.

Il n'est pas vieil mais il luy souvient de loing.

Il n'est pas vray ami qui ne meurt avec son cheri.

Il n'est péché ne mal tant soit cele, qu'en fin ne soit cogneu et revele.

Il n'est pescher que en eaue trouble.

Il n'est pire eau que celle qui dort.

Il n'est pire sourd que qui ne veut pas ouïr.

Il n'est plaisir que d'avoir jouissance.

Il n'est plus temps de fermer les ecuries, quand les poulains sont dehors.

Il n'est point a plaindre pour le temps qui court.

Il nest point cheut en aureille de veaul.

Il n'est point de faveur alors qu'on en est digne.

Il n'est point de garant de forfait n'y de folie.

Il n'est point de petite affaire.

Il n'est point de pire sourd, que cil qui faind le lourd.

Il n'est point d'herbe contre la mort.

Il n'est povreté que d'ignorance et maladie.

Il n'est qu'adresse.

Il n'est que boire a la vraye source.

Il n'est que bon que les hommes voient de temps a autre comme il fait bon sans femme.

Il n'est que d'aller le grand chemin.

Il n'est que d'avoir a faire a gens de bien.

Il n'est que d'avoir jouissance.

Il n'est que d'avoir la clef des champs.

Il n'est que de changeur, pour se connaître en monnaie.

Il n'est que de hanter les preuds et bons.

Il n'est que de nager en grand'eau.

Il n'est que de plier et dresser une plante quand elle est tendre et pliable.

Il n'est que de prendre son refuge a christ.

Il n'est que de remédier au mal en temps opportun.

Il n'est que de suyvre la cohorte des bons et vertueux.

Il n'est que de suyvre le grand chemin.

il n'est que de vivre pour apprendre.

Il n'est que de vivre.

Il n'est que d'estre assis a son ayse.

Il n'est que d'estre bien couche.

Il n'est que d'estre la ou on fait le pot boulir.

Il n'est que d'ouyr l'alouette chanter.

Il n'est que jeune chair et vieil poisson.

Il n'est que les premières amours.

Il n'est que les premiers amours.

Il n'est que pescher en eau trouble.

Il n'est que pescher en grand vivier.

Il n'est que pied en terre.

Il n'est que veoir belle dame.

Il n'est que vivre et avoir du mérite.

Il n'est qui puisse la mort fuyr.

Il n'est qui puisse mourir fuir.

Il n'est qu'un bon coup.

Il n'est regle qui ne faille.

Il n'est règle sans exception.

Il n'est reigle qui ne faille.

Il n'est richesse que de gaing.

Il n'est richesse que de science et santé.

Il n'est rien de rester tard, pourvu qu'il ne faille pas retourner.

Il n'est rien de tel que le balai neuf pour balayer la crasse.

Il n'est rien d'inutile aux personnes de sens.

Il n'est rien impossible a l'homme.

Il n'est rien plus agreable que de trouver son pareil.

Il n'est rien plus certain que la mort, ne rien plus incertain que son jour.

Il nest rien plus legier que pensée de femme.

Il n'est rien plus vray que cela.

Il n'est rien qu'amour n'emporte.

Il n'est rien que gens ne facent.

Il n'est rien que les gens ne facent.

Il n'est rien qui ne prenne fin par succession de temps.

Il n'est rigle qui ne faille.

Il n'est sale marmite qui ne trouve son couvercle.

Il n'est sauce que d'appétit.

Il n'est saulce que d'appetii.

Il n'est sausse que d'appetit.

Il n'est savate qui ne trouve sa pareille a moins qu'on ne l'ait brulée.

Il n'est secours que de vray amy.

Il n'est secret que de rien dire.

Il n'est si beau acquest que le don.

Il n'est si bien ferre qui ne glisse.

Il n'est si bon acquest que de don.

Il n'est si bon char qui ne verse parfois.

Il n'est si bon charretier qui ne verse.

Il n'est si bon chartier qui ne verse.

Il n'est si bon cheval qui ne bronche.

Il n'est si bon hermite qu'on ne face partir de son hermitage.

Il n'est si bon marinier qui ne périsse.

Il n'est si bon marinier, qui ne pérille.

<<< operone >>>


DEUTSCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79


ENGLISCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20


FRANZÖSISCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49


ITALIENISCH
1 2 3 4


LATEINISCH
1 2 3 4


PORTUGIESISCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20


SPANISCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10